Les eaux usées sont composées :

  • des eaux vannes: évacuation de l'eau de WC,
  • des eaux grises: eaux de vaisselle et douche.

Phyto 1 miniatureNous proposons l'utilisation du WC en sec pour simplifier l'épuration de l'eau. Les eaux vannes nécessiteraient un troisième bassin.

Le WC en sec utilise l'humus forestier dont les micro-organismes facilitent la décomposition.

Le WC en sec entraîne une économie de 40% de l'eau consommée par les ménages.

En France, 3O% des terres sont au seuil de stérilité en 70% des nappes phréatiques sont polluées.

Les toilettes sèches sont une solution à ces catastrophes écologiques.

Cette expérimentation sur terrasse fait suite à la phyto-épuration au sol

Phyto 2 miniature!!Ce système de phyto-épuration permet

  • Une dépollution naturelle qui rééquilibre le rapport azote-carbone grâce aux bactéries aérobies du WC à humus, des plantes semi-aquatiques et de l'action des UV et des infrarouges du soleil.
  • L'autonomie de l'eau par rapport aux réseaux chers.
  • Les nappes phréatiques peuvent être sauvées des collibaciloses et autres pollutions.
  • La dinamysation de la bio-masse environnante par le bassin d'évaporation
  • Enrichir la terre grâce au WC à humus et inverser ainsi le processus d'appauvrissement des sols.

Avantages de ces petits bassins

  • cette innovation permet aux individus qui ne disposent pas de terre, de jardin, d'accéder à cette technique autonomisante et écologique.
  • Ils sont transportables et donc un bon outil de socialisation.
  • Les matériaux qui les constituent tirent leur origine de la récupération ou du prélèvement direct dans une société qui consomme en excès ( il faudrait 4 planètes si toute l'humanité consommait autant que les européens). Ces bassins ont l'avantage à la fois d'avoir un faible coût de production et de permettre le recyclage de déchets. L'utilisation de chambres à air de récupération évite l'achat et donc la production de bâches plastiques.

La technique de fabrication peut être simplifiée et améliorée par l'emploi de contreplaqué-marine. Ceci augmente sensiblement le coût de revient.

Phyto 3 miniaturePour évaporer et épurer les eaux grises d'une personne, il suffit de 3:

Le système est constitué de 2 bassins d'1,5m2 chacun de 46 cm de hauteur:

  • un premier bassin reçoit les eaux grises pour les épurer
    • le charbon de bois a une action de nidification de bactéries et de stockage du carbone atmosphérique pour des milliers d'années. Il est recouvert de graviers, séparé par un filet, pour empêcher à la fois le charbon de flotter à la surface et les moustiques de pondre dans l'eau.
    • Les phragmites, petits roseaux, assimilent le calcium, le sodium, le magnésium, ainsi que les NPK (Azote, Phosphore, Potassium).
    • Les joncs à chaisiers ont la particularité d'absorber le plomb (On peut les récupérer sur les bords des fossés ou dans les mares).
    • Les iris d'eau et la menthe aquatique sont deux plantes antiseptiques.
  • Un second bassin accueille l'eau épurée pour son évaporation. Nous avons introduit dans ce bassin des plantes oxygénantes: lentilles d'eau et brasilientes, ainsi que des poissons, les gambusis qui sont des prédateurs de moustiques.

Phyto 4 miniatureLe centre de chaque bassin constitue le foyer d'un petit arbre fruitier, ce dernier est nourri grâce à l'humus enrichi par les toilettes sèches. Ainsi, le cycle biologique est complet.

Dans le système d'épuration actuelle, la matière organique est mal valorisée. L'Azote et les phosphates contenus dans nos déjections vont polluer nos eaux et nos sols alors qu'ils pourraient être transformés en un engrais de haute qualité. On observe une rupture grave par rapport à la matière organique, celle-ci, dans un système écologique sain, doit retourner à la terre, ce qui aujourd'hui est loin d'être le cas.

Ce bio-système, en le généralisant, permettrait de faire évaporer 1800 millions de mètres cube d'eau en France et sauverait nappes phréatiques et rivières mais surtout dynamiserait la bio-masse des forêts qui sont des puits de carbone atmosphériques. Cela contribuerait réellement à la lutte contre le réchauffement climatique et serait bien plus efficace que leur nouvel impôt "la taxe carbone" puisque reliant l'eau et l'air.